ble523

LE ROEULX "De la belle époque à l'armistice 1918"

cercle hisoire conference de presse (2).jpgcercle hisoire conference de presse (1).jpg

Le cercle d'histoire Léon Mabille et le centre culturel Joseph faucon tenait vendredi en fin de matinée dans la salle des poètes, une conférence de presse pour la présentation du livre intitulé « De la belle époque à l’armistice 1918 ».

Réalisé dans le cadre des commémorations du 100ème anniversaire de l’armistice de la grande guerre, l’ouvrage de 200 pages, rassemble des témoignages  et plus de 200 photos sur les cinq commune de l’entité, (voies de communications, activités économique, écoles et loisirs, sélection des conscrits, l’invasion, la vie quotidienne durant l’occupation, la libération, etc.) pendant la période de 1890 à 1918.

C’était aussi l’occasion de présenter les diverses activités qui se dérouleront prochainement sur le thème de cette époque, notamment  un spectacle « récital poétique et musical » (en patois de l’époque), sur l’œuvre de Vi Stou- Léoplod Dupuis,  dirigée par Albert Tesain, aidé de Patricia Poleyn  et  Johan Trenti en collaboration avec le centre culturel, qui sera présenté le vendredi 28 septembre à 19h30 et le dimanche 30 septembre à 16h au centre culturel. 

Né à Saint-Vaast le 27 mars 1859, Vi Stou tiendra vite une grande place dans le domaine artistique notamment en tant  que musicien, compositeur, auteur d’opérettes, chef d’orchestre,  régisseur et animateur, mais ses qualités d’écrivains patoisant, de poète et de chansonnier feront de lui un messager incontournable de la région du centre… Un spectacle à ne pas manquer !  On retiendra aussi l’exposition au centre culturel de photos et d’objets de la belle époque à 1920, ainsi que l’inauguration prochaine (date pas encore précisée) par le cercle d’histoire Léon Mabille, de la pose d’une plaque commémorative sur le wagonnet de mine  situé place Hardat,  en hommage aux 9 victimes du coup d’eau survenu au puits Saint Henri le 2 mars 1914. Plaque réalisée par M.Calandro Eligio. La séance se clôturait comme il se doit, par le verre de l’amitié !

Les commentaires sont fermés.