ble523

  • VILLE S HAINE Braquage à l'épicerie "chez Pina"!

    pina   braquage.jpg Lundi vers 16h30, deux hommes vêtus de noir et cagoulés ont fait irruptions dans l'épicerie située à l'angle de la place et de la rue du Marais. Après avoir menacé la gérante avec un marteau de charpentier, il se sont acharnés sur une caisse enregistreuse avant de prendre la fuite avec une deuxième caisse.

    Heureusement il n'y a pas eu de blessés, quand au préjudice outre la recette du jour, il faut ajouter le rachat d'une caisse enregistreuse qui coûte 2500€. Inutile de vous dire que la gérante est encore sous le choc!

  • LE ROEULX La plaine se termine en fête !

    024.JPG021.JPG022.JPG

    004.JPG

     

    Rien de tel qu’une grande fête de clôture pour terminer en beauté la plaine de jeux.  Pour ce faire, vendredi après-midi  vers 17h, les parents venus très nombreux étaient rassemblés  dans la cour  du  préau de l’internat autonome de la communauté française,  pour assister au spectacle mis sur pieds par les enfants et les moniteurs. Le thème choisi cette année était Jacques Brel, un grand moment pour tous, d’autant plus que le soleil était au rendez-vous, ce qui donnait un petit air de village de vacances.

     

    Une session 2013 qui se termine donc avec un bilan très positif et l’échevin Jérôme Wastiau a profité de l’occasion pour remercier M. Rony Tournay, responsable de la plaine,  la coordinatrice, les moniteurs,  M. Piccoli administrateur de l’internat et tous les aidants, en particulier Patrick Delpire le chauffeur du car communal, fidèle à la plaine depuis 25 ans.  Il a également souhaitait une bonne rentrée scolaire aux enfants et leur a donné rendez-vous l’année prochaine !

     

     

     

     

     

     

  • LE ROEULX Cette fois "le commerce" c'est fini!

    au commerce 2.JPGau Commerce.JPG

    Le café du « Commerce »  mieux connu « chez Berthe », c’est bien  fini. Et oui,  fermé déjà depuis plusieurs mois suite au décès de Mme Berthe Jacques, la tenancière, qui a vécu toute sa vie dans ce café  où elle prenait tant de plaisir à accueillir les clients et amis, cette fois c’est le bâtiment qui a été rasé pour laisser la place à la reconstruction de nouveaux appartements ! Pour beaucoup c’est une page d’histoire qui se tourne et on peu dire tout comme sa  situation… en face de l’église, c’est aussi pour certains un lieu culte qui disparaît !